Martin Scorsese parle de John Carpenter

Martin Scorsese parle de John Carpenter

Voici la traduction du texte qu'a écrit Martin Scorsese à propose de John Carpenter et de son film They Live

John Carpenter est un réalisateur qui n'a pas honte de rester dans le genre qu'il aime (l'horreur et la science fiction) et qui pratique sa profession comme un artisan. Ses films ont toujours une qualité "fait mains" chaque coupe de montage, chaque choix de cadrage et de mouvement de caméra, sans oublier chaque note de musique (qu'il compose lui même) nous font ressentir que c'est le réalisateur qu'il les a composées et placées à cet endroit exprès. Son sens de la composition (quasiment chaque film a été tourné en cinémascope) est très précis et son contrôle du mouvement à l'intérieur et à l'extérieur du cadre vous font dresser les cheveux sur la tête.

Il y a tellement de moment dans ses films qui sont surprenants, le meurtre de la petite fille avec la glace dans Assault, La découverte de Michael Myers sur le côté du cadre dans Halloween, La révélation de la créature dans le remake de  The Thing. Les ambiances de ces films sont fabriquées avec beaucoup de soins. Je suis un grand admirateur de The Fog, l'ambiance, le sens du mystère. Mais j'aime aussi They Live dans lequel une invasion d'alien en Amérique est caché par des gens en marge de la société à Los Angeles. Ce film est un commentaire sur les excès que voyaient John Carpenter dans l'ère Reagan et le film partage bien des qualités avec les films faits pendant la dépression comme Heroes for Sale ou Wild Boys on the Road. C'est lyrique et dur à la fois, avec un grand sens de la communauté parmi tous ces gens qui habitent dans des maisons de fortune en périphérie de Los Angeles, Mel Brook réalisera un film sur le même sujet Life Stinks quelques années plus tard). L'ambiance y est triste et amère. L'élément science fiction se révèle au fur et à mesure du déroulé du film, "les belles personnes" à la télévision marchands sur Rodeo Drive sont des aliens transmettant de manière subliminale des messages pour hypnotiser les masses, leur vrais images peut se voir uniquement grâce à des lunettes données à une association pour les pauvres.

J'aime l'humour de ce film, la longue, très longue et hilarante bagarre entre Roddy Piper et Keith David et le sens de l'outrage.

They Live est un des meilleurs films réalisé par un super Réalisateur. 

 

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.